Association Départementale des Pupilles
de l'Enseignement Public du Gers

AD PEP 32 -9 Rue Irénée David - 32000 AUCH - adpep32@wanadoo.fr
 

Scolaires :
»
La Solidarité
»
Les projets pédagogiques
»
Ressources enseignants
»
PEP INFOS Gers
»
Mail des écoles du Gers
»
Education à la citoyenneté
»
Commande Livrets

Médico-social :
»
Les établissements PEP
» le CAMSP
»
les CMPP
»
ESAT
»
Foyer d'hébergement
»
IME - restaurant
» le SAVS

SEP :
Séjours éducatifs pédagogiques
»
Classes de découverte
»
Séjours vacances
» Classe citoyenne

AD PEP 32
»
Présentation
»
Projet national PEP
» Actualités

SAPAD :
Service Assistance Pédagogique A Domicile
»
Présentation
»
Charte

» Plan du site

Haut de page

Mise à jour

le 19 Mars 2018

1) La construction du principe alphabétique

2) Des activités de graphisme aux activités d’écriture

3) Suite d’exercices ( calcul réfléchi ou calcul automatisé )

4) EMPLOI DU TEMPS : cycle des apprentissages fondamentaux

5) EMPLOI DU TEMPS CYCLE 3

6) EMPLOI DU TEMPS CE2 CM1 CM2

Le code alphabétique.

Animateur de l’atelier : Louis Turchi, conseiller pédagogique

Problématique : pourquoi et comment aborder le code alphabétique ?
                     Quels outils sont incontournables ?

1) Définir le code alphabétique:
c’est l’ensemble des correspondances phonèmes/graphèmes pour une langue particulière. Certaines langues sont plus irrégulières que d’autres : l’anglais est plus irrégulier que le français ( essentiellement irrégulier au niveau de l’écriture, du phonème vers le graphème ex [o] ).

2) Définir le principe alphabétique :
c’est le fait que le mot à l’oral comme à l’écrit est constitué d’unités et qu’à chaque unité orthographique correspond une unité phonologique spécifique. Ce principe fonde toutes les langues alphabétiques alors que le code alphabétique ne correspond qu’à une langue alphabétique.

3) Pourquoi aborder le code alphabétique:
c’est un incontournable de l’apprentissage et c’est une réelle voie vers l’autonomie en lecture. Identifier les mots ne procède pas de la devinette mais d’un travail précis sur les lettres, les syllabes qui permet de reconnaître orthographiquement un mot.

4) Quand aborder le code alphabétique :
une condition première, l’élève doit avoir découvert le principe alphabétique. Cela renvoie aux représentations de l’écrit chez l’enfant et à son évolution. (travaux d’Emilia Ferreiro)
    - dessin
    - traces différentes du dessin, pseudo-lettres
    - apparition de signes conventionnels
    - utilisation de lettres mais sans relecture possible
    - mots et phrases commencent à être différenciés, l’écrit a peu à peu un sens durable
    - l’élève tente une première analyse phonétique, il essaie d’associer une syllabe perçue à l’écriture d’une lettre       (écritures inventées). L’élève commence à construire le principe alphabétique
    - analyse phonologique plus poussée, l’élève essaie de représenter un phonème repéré par une unité graphique
    - l’élève apprend à coder la chaîne orale, le code alphabétique.

5) Les conséquences pédagogiques :
    - le principe alphabétique doit être acquis en GS, le code est le travail du CP: identifier graphèmes, phonèmes,
      les correspondances en menant de front travail d’analyse et de synthèse.
    - Il faut donc évaluer, début CP, le niveau d’acquisition du principe alphabétique (3 critères : conscience
      phonologique, connaissance de lettres et de sons de lettres, vitesse de dénomination) .
    - La découverte du principe alphabétique exige un entraînement prolongé. Il faut donc en maternelle travailler la
      phonologie : localiser, enlever, substituer…les syllabes, repérer les rimes.. travailler les relations oral/écrit à
      partir des prénoms, établir des correspondances…Toutes les situations d’écriture permettent d’individualiser les
      lettres, il faut donc susciter des essais d’écriture : écritures tâtonnées, inventées.
    - Maîtriser les liens entre lettres et sons permet de reconstituer l’image phonologique d’un mot qui ne sera
      compris par l’élève que si celui-ci le possède dans son « dictionnaire mental ».Il faut donc développer le stock
      lexical des élèves.
    - Comprendre le principe alphabétique ne nécessite pas de maîtriser tout l’alphabet. Par contre, il est nécessaire
      de nommer les lettres très tôt en maternelle : on connaît le nom, la valeur sonore et le tracé de la lettre.
    - Travailler le code nécessite une manipulation de segments courts, bien choisis. Par contre les enjeux et les
      objectifs de la lecture nécessite des textes riches, résistants, significatifs. D’où 2 supports différents pour des
      activités différentes (l’album est indispensable mais pas pour travailler le code).
    - La lecture à haute voix peut favoriser le travail d’entraînement et d’automatisation.
    - Principe d’une progression graphophonologique
          du simple vers le complexe, paires régulières , monosyllabes( a, pa, tic, pré, trac) dissyllabes puis
          mots longs
          travailler les fusions de phonèmes qui permettent de constituer des unités plus larges que la lettre,
          fusions progressives : ka puis kas puis kask ;on sollicite ainsi moins la mémoire immédiate car on
          garde chaque fois deux unités en mémoire ( si on voulait lire kask en une seule fois, il faudrait
          fusionner quatre phonèmes et garder donc ces quatre phonèmes en mémoire).
    - Expliciter des unités syllabiques ou orthographiques récurrentes : er des verbes, suffixe ien
    - Marquer dans certains mots où se situe la syllabe, le phonème : ma|rie, mar|di
    - Travailler la morphologie des mots : ainsi dans chatons trois morphèmes à mettre en valeur ; la racine chat, le
       diminutif on et le pluriel s
    - Connaître une série de petits mots par cœur ; cela est utile pour parvenir à une lecture rapide et aussi pour
      produire des écrits.

6) Synthèse des travaux de groupe : trois thèmes de réflexion sont proposés aux participants qui
constituent donc trois groupes

    - jeux sur la conscience phonologique : allonger une syllabe…mots valises, trouver les rimes, l’intrus, allonger un
      mot, le diminuer, situer une syllabe, rébus, pigeon vole, téléphone arabe, boîte à syllabes, mémory, maison des
      sons…

    - jeux sur les relations graphèmes/phonèmes : le loto des mots, logiciel 1000 mots,, situations problèmes sur
      l’écriture d’un mot, jeux de l’oie, mots croisés, correspondances script/cursif, substitution de syllabes, dictionnaire
      référent créé, jeux de lulu, lettres magnétiques…

    - les progressions dans les activités: segmenter en syllabes dès la moyenne section, manipuler, classer les mots
      suivant le nombre de syllabes, comparer longueur des mots à l’oral et à l’écrit, jeux phonologiques, balayer du
      doigt les mots lus, mimer la lecture pour donner l’orientation de l’écrit et le flux de parole, utiliser des indices de
      l’écrit pour retrouver une comptine dans un cahier collectif…En GS , travail de manipulation sur les phonèmes
      ( repérer, répéter, discriminer des sons proches, ajouter, supprimer, substituer…) Les phonèmes sont
      inégalement perçus en GS. Pouvoir dire où est tel ou tel mot, prendre conscience de la segmentation de l’écrit,
      ralentir le geste de l’oral pour l’ajuster au geste d’écriture lors de la dictée à l’adulte, production spontanée
      des enfants.
      Au CP, repérage des lettres et de leur rapport avec les sons, lecture de pseudo-mots, relier deux écritures d’un
      même mot, entourer des mots identiques au modèle, le mot dicté par le maître, dictée de sons, de syllabes,
      de mots, compléter des mots…discriminer la place du son dans le mot… et choix d’une progression annuelle
      dans le parcours phonèmes/graphèmes.

7) Les outils :
    - Le langage à l’école maternelle, document d’accompagnement des programmes SCEREN
    - Lire au CP, document d’accompagnement des programmes SCEREN
    - Lire au CP(2) document d’accompagnement des programmes SCEREN
    - Jeux de parole de la maternelle au CP et au CE1, Paulette Lequeux, Armand Colin/Bourrelier
    - Evaluations nationales GS/CP et évaluations nationales CE1
    - Bien lire à l’école, Brigitte Chevalier, Nathan
    - Un atelier pour maîtriser la lecture, a.r.t.h.u.r. Nathan/Retz
    - http://www.banqoutils.education.gouv.fr
    - Logiciel 1000 mots
    - Un jour, un mot, Renée Léon Hachette
    - Les phonèmes et leurs graphies, Huguette Seri Armand Colin
    - Apprendre à lire, DVD du MEN, SCEREN
    - http://www.bienlire.education.fr


1) La construction du principe alphabétique
 
Petite Section
Moyenne Section
Grande Section
Conscience
phonologique
  • chants et comptines répétés et mémorisés ( prosodie, mélodie, rythme) ,

  • accompagnement du corps, d’objets

  • rythmes, rondes et jeux dansés

  • jeux d’écoute, de reconnaissance de rythmes

  • écoute et discrimination de bruits divers, de sons

  • jeux vocaux : on écoute, on produit, on répète, on imite, on transforme

  • on allonge une syllabe, on, change l’intonation… jeux poétiques

  • frapper les syllabes, comparer des mots suivant le nombre de syllabes
  • repérer la longueur des mots à l’oral ( qui peuvent représenter un mot long ou court)

  • placer la syllabe en début, fin du mot ; inverser, éliminer, fusionner
  • allonger un mot d’une syllabe, diminuer…

  • situer une syllabe dans un mot donné

  • mots valises : éléphant, fanfare
  • dégager une syllabe commune à plusieurs mots

  • rébus

  • découvrir le phonème ( voyelles d’abord) : répéter, repérer ce que l’on entend tout le temps
  • discriminer des sons proches

  • manipuler (lili, lala, lulu )
Relation entre
oral et écrit
  • dessins et écritures se différencient peu à peu

  • le prénom aide à comprendre qu’une trace à toujours le même sens

  • écrire et expliquer devant l’élève

  • balayer du doigt une comptine en la lisant (rôle de l’écrit, orientation de l’écrit)
  • aller chercher un texte connu sans image dans un fichier

  • comparer des longueurs de texte écrit et des durées de texte entendu

  • analogie entre des titres

  • nommer des lettres

  • écrire son prénom, percevoir les traits d’une lettre, les analyser, les décrire, les reproduire
  • tentatives d’écritures autonomes ( en capitales)
  • résoudre des problèmes d’écriture ( pour comprendre le fonctionnement du code alphabétique), écriture tâtonnée

  • copie de mots

  • écrire en cursif ( maîtrise des tracés, des liens de la trajectoire)

  • épeler un mot

  • dans la dictée à l’adulte, ralentir le débit à l’oral pour l’ajuster au geste d’écriture
 
haut de page
2) Des activités de graphisme aux activités d’écriture
 
Petite Section
Moyenne Section
Grande Section
Activités graphiques ( « activités décoratives à dominante graphique ») tous les jours sous ses trois formes : libre, accompagnée, entraînement.
  • varier outils(main, index, pied, éponge, bâton, rouleau, brosse, gros feutre…) et supports ( sable, terre, grande piste graphique sur les 3 plans : vertical, horizontal, oblique…)

  • tenir les outils de manière adaptée

  • avoir une posture adaptée

  • respecter une consigne

  • reproduire des formes simples-varier les formats

  • utiliser des outils plus « précis » : feutres fins, crayons de couleurs…et des supports de taille progressivement réduite en privilégiant le plan horizontal

  • parvenir à contrôler la trace, orienter le geste pour produire et reproduire des formes : lignes droites, courbes, enroulées

  • opérer des changements de direction

  • respecter des consignes précises : entourer, relier des éléments, contourner…
  • utiliser stylos à bille, feutre fin, crayon avec la main dominante

  • exercer le regard ( création de répertoires de signes graphiques, d’images choisies…) afin que l’œil arrive à diriger la main

  • suivre une direction, freiner, stopper, revenir en arrière, changer de sens de rotation sur un support de plus en plus petit.

  • observer, analyser une « composition » pour en retrouver les formes de base, pouvoir les reproduire en choisissant l’outil et le geste adaptés
L’écriture, l’acquisition d’un geste normé ( toujours en relation avec code alphabétique et conscience phonologique pour donner du sens)
  • oraliser quelques lettres reconnues dans les prénoms

  • commencer à écrire son prénom en capitales d’imprimerie
  • -écrire son prénom, un titre d’album, la date …en capitales d’imprimerie

  • travailler lettre droites : L E F T I H , puis les lettres obliques : A N M V puis les ovales O C P Q G S enfin les complexes Y Z W R B U … De même chiffres droits 1 7 4, puis ovales0 6 8 9 puis combinés 2 3 5
  • écrire en cursif sur une feuille sans ligne puis avec des lignes de plus en plus serrées

  • écrire les lettres avec boucles vers le haut, puis avec les coupes ( u i t) puis avec les ronds puis avec les ponts (m n p ) puis boucles vers le bas (g j y ) enfin les boucles combinées ( s x r z )…

  • verbaliser le tracé d’une lettre.

  • écrire 1 ligne en cursif

  • produire seul (écriture tâtonnée)

Remarques :

toutes ces activités exigent attention, rigueur, concentration de la part de l’enfant qui devient élève. Les élèves ne sont pas tous au même niveau : il faut donc respecter cette hétérogénéité, accepter que chaque élève accède aux différents paliers quand il est prêt.
Ces activités ne peuvent se faire qu’en petits groupes. Le maître apporte une grande attention aux conditions matérielles . Il observe, accompagne, met en mots l’écriture…

Louis Turchi CPC Auch Est

haut de page

3) Suite d’exercices ( calcul réfléchi ou calcul automatisé )
testés avec succès dans des classes de CE2

Les compétences en calcul sont à développer en priorité, celles du calcul automatisé ( tables, compléments à la dizaine supérieure pour tout nombre inférieur à 100, doubles...) , celles du calcul réfléchi et celles du calcul instrumenté.
Le calcul réfléchi implique la mise en oeuvre de procédures personnelles qui peuvent être mentales ou s’appuyer sur un écrit. L’explicitation, l’analyse, l’appropriation, le choix de sa “procédure experte”par l’élève constituent les moments essentiels de cet apprentissage.

Pour passer de :
25 à 15 => qu’ai-je fait ?
38 à 41 => ’’’’’’’'''''''''''''’
39 à 83 => ’’’’’’’''''''''''''''

Comment passer d’un nombre à l’autre?
Trouver la règle:
15-25-35-45.....
84-80-76-72....

Se fait à l’oral; quand un enfant trouve la
règle, un autre doit trouver le nombre suivant de la liste...

Cascade apicole;

objectif: calculer des compléments
déroulement: présenter le problème aux enfants et donner la règle pour
compléter les alvéoles ex: 12 ? 12 + ? = 18
18


On peut faire varier la quantité et le nombre
d’alvéoles à compléter en fonction du niveau
des élèves.

 

Jeu de la marchande :

payer un achat avec le moins de billets possible ou avec le moins de pièces possible... Rendre la monnaie avec les mêmes contraintes....
Donner une somme, donner un achat, se demander si on a assez d’argent pour payer...

Le compte est bon:

choisir un nombre à trouver, donner 4 nombres ( on peut augmenter suivant le niveau ); il faut trouver le nombre de départ en utilisant tous les nombres proposés et les procédés de calcul connus. Chaque nombre n’est utilisé qu’une fois. L’élève doit expliciter sa démarche. Ex: 100 avec 1 - 3 - 25 - 2

Le jeu du furet :

on lance un nombre, chaque enfant à tour de rôle ajoute 2 ou 5 ou 10 ou 100
Un temps maximum est donné; l’enfant qui dépasse son temps passe son tour ou est éliminé.
On peut faire le jeu à l’envers...

Devinettes :

je pense à un nombre, je lui ajoute 10, je retranche 4 et j’arrive à 26. Quel est ce
nombre ?
Quel est le nombre qui a 13 dizaines et 4 unités ?
’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’'''''''''''''''''''' 9 dizaines et 12 unités?
’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’''''''''''''''''' 26 centaines et 8 unités? ....

Je suis un nombre, j’ai 48 dizaines, la somme de tous mes chiffres est égale à 21.
Qui suis-je?
Quel est le nombre le plus près:
de 200 : 245 ; 195 ; 155 ....

Les intrus:

bien lire la consigne pour trouver les intrus
- un mot pour un chiffre: trois, vingt, un, mille, cinq
- un mot pour deux chiffres: soixante, onze, dix, deux, seize, cent ......

Les droites graduées :

placer un ou des nombres sur une droite graduée. On change régulièrement l’échelle.

Placer 150 sur
______________________________________________________
100                                                                       200
_______________________________________________________
0                                                                         1000
_______________________________________________________
50                                                                         550

Jeu des fléchettes:

avec 3 fléchettes, comment puis-je obtenir 22 points, 16 points ? puis on complique.

Jeu avec des dés:

2 ; 3 ou 4 dés à 9 faces selon le domaine numérique dans lequel on souhaite travailler;
pour 3 joueurs ou plus;
un plateau de jeu ... < ... < ... < ... < ... la taille de ce plateau varie selon la quantité de nombres à trouver. Le sens des signes peut changer.
Déroulement: chaque enfant à son tour jette 3 dés qui représentent les chiffres à inscrire sur le plateau. Ainsi si les dés donnent 2 - 5 et 8 l’enfant peut composer les nombres 258; 285; 528; 582; 852; 825 . Il inscrit un nombre sur le plateau où il le souhaite; le second joueur un de ses nombres où il peut en fonction de l’ordre imposé par le plateau de jeu. Le vainqueur est celui qui réussit à inscrire le dernier nombre de la grille.

Jeu du château:

sur un plateau des nombres de 1 à 100, cacher plusieurs cases. Derrière une fenêtre, il y a un “trésor”. Le but du jeu est de trouver le trésor en posant des questions:
- le nombre est-il plus petit que ... ?
- le nombre est-il plus grand que ... ?
- le nombre est-il compris entre ... et ... ?

Calcul ballon :

un joueur “a” pose une opération à un joueur “b” (terrain de sport) . A la fin de l’énoncé du calcul, les joueurs non interrogés avancent. Le joueur “b” reçoit le ballon de “a” s’il donne une réponse juste. Il choisit alors le joueur qu’il interrogera en le touchant avec le ballon (sans se déplacer).

Jeu de l’enveloppe :

Une enveloppe a une valeur donnée. La somme des deux cartes a la même valeur; il faut trouver la carte manquante..

Jeu des deux équipes :

un élève interroge un élève de l’autre équipe ( table, complément ...) ; si celui-ci répond, il interroge à son tour, sinon il est éliminé.

Les ordres de grandeur :

proposer une opération ex : 2500 + 300
proposer trois résultats : 2000 ; 6000 ; 8000
choisir le résultat approché, expliciter son choix.
Puis peu à peu, proposer des résultats plus serrés ex : 3100 + 2600
proposer trois résultats : 5300 ; 6000 ; 6500 ou 5300 ; 6100 ; 6000 ...

Les grands classiques :

-écrire deux nombres en lettres, les comparer en plaçant le bon signe, puis souligner dans les deux nombres les mots qui ont déterminé le choix du signe
ex: huit mille trois cent quinze > huit mille deux cent vingt-deux.

-proposer des opérations simples, des doubles, passer à la dizaine supérieure dans la langue étrangère apprise .

... < 9 999 < ...
... < 9 099 < ...
.. 00 < 9 909 < ..00

Les “défi-maths”:

  • comment faire cent avec cinq “5”?
  • parmi les nombres de 0 à 999, combien de nombres contiennent le chiffre 5?
  • la touche “6” de ma calculatrice ne fonctionne plus. Donner une solution pour afficher 666 avec le moins de frappes de touche.
  • Pascal, Mélanie, Médhi, Joana, Jérémy et Pierre sont assis autour d’une table ronde. Pascal n’est pas assis à côté de Mélanie ni de Médhi. Mélanie est en face de Joana. Jérémy est juste à la gauche de Pascal. Pierre n’est pas en face de Pascal. Comment sont placées ces 6 personnes autour de la table?
  • un enfant a rempli 7 sacs de billes identiques; il y a le même nombre de billes dans chaque sac. Son frère prend quelques billes dans un sac avant de le refermer. A l’aide d’une balance à plateaux comment peut-il, en deux pesées, retrouver le sac qui en contient le moins?
  • 8 poules pondent 8 oeufs en 8 jours. Combien pondent 4 poules en 4 jours?
  • dessiner une figure sachant qu’elle est formée de trois figures: un rectangle, un triangle ayant un côté commun avec le rectangle, un losange ayant un côté commun avec le rectangle et un autre avec le triangle.

Merci aux collègues de CE2 qui ont participé à cette réflexion et ont permis de lister ces jeux de calcul.

Louis Turchi
CPC Auch Est

haut de page

 
4) EMPLOI DU TEMPS : cycle des apprentissages fondamentaux

Comptines, chants

Comptines, chants

Comptines, chants

Comptines, chants

Maîtrise du langage et de la langue française

Maths

Débat

Calcul rapide

Calcul rapide

Calcul rapide

Calcul rapide

récréation

L. française

L. française

L. française

L. française

Découverte du monde

Découverte du monde

Découverte du monde

Découverte du monde


E.P.S.

Education artistique

Education artistique

E.P.S.

L. française

L. française

E.P.S.

E.P.S.

récréation

Maths

Maths

Maths

Maths

Littérature

Littérature

Littérature

Littérature

Maîtrise de la langue et langue française : 8 H
Vivre ensemble : 0 H 30
Mathématique : 5 H
Découvrir le monde : 3 H
Education artistique : 3 H
E. P .S. : 2 H 30
Récréation : 2 H
retour
5) EMPLOI DU TEMPS CYCLE 3

Français
(90mn)

Histoire et Géographie
Education civique (30mn)
Production d'écrits (60mn)

Français

Français

Argumenter
Débattre

récréation

Calcul mental

Français
(45mn)

Calcul mental

Calcul mental

Mathématiques

Mathématiques

Mathématiques

Pratique artistique
 (30mn)

Pratique artistique (30mn)


E.P.S.(45mn)

E.P.S.(45mn)

E.P.S.
(30mn)

Histoire des
Arts (45mn)

Français (45mn)

Sciences expérimentales (45mn)
Mathématiques(15mn)

L. étrangère (45mn)

L. étrangère (45)

récréation

Sciences
Expérimentales
(60mn)

Calcul mental

Histoire et Géographie
Education civique (45mn)

Histoire et Géographie
Education civique (45mn)

Mathématiques (30mn)

Français
(30mn)

Mathématiques(15mn)

Français (30mn)

Mathématiques(30mn)

Horaires des disciplines dans cet emploi du temps 

Français : 8 H
L.  étrangère : 1 H 30
E.P.S. : 2 H
Histoire Géo Education civique et morale : 2 H
Pratique artistique et histoire de l'art : 1 H 45
Mathématiques : 5 H
Sciences expérimentales : 1 H 45
Récréation : 2 H
Total : 24 H

Les sciences expérimentales et la pratique artistique plutôt défavorisées pourront, suivant les projets, prendre du temps sur le  français ( lundi et mardi ) placé volontairement à côté .

retour
6) EMPLOI DU TEMPS CE2 CM1 CM2

LUNDI

MARDI

JEUDI

VENDREDI

CE2

CM1

CM2

CE2

CM1

CM2

CE2

CM1

CM2

CE2

CM1

CM2

Autour de l’album, reformuler, interpréter, lire

Lecture, analy.  de documents

Hist , géo lire critiquer des documents

Copie, lecture

Prod. écrit

Atelier de lecture

Production d’écrit

Prod. écrit

Construc. outils prod. écrit

Leçon
Grammaire.

Correction pr. Ecrite, recherche

Rédaction d’une synthèse

Rédiger textes, légender des documents

Auto-dictée

 Dictée de mots fréquents ou de texte

Ecriture
Copie

Produc.

écrit

 

Atelier de
lecture

Exercices

Suivant besoin, orth. gra. voc.

Recopier la synthèse, légender

Synthèse collective, travail sur le texte, correct. des t. individ.

Correct.
Prolonge
ments

Auto-correction, exercices

Echanger,
débattre

Préparation auto-dictée

Exercices entraînement

exercices

Grammaire.
Leçon, outils

récréation

Calcul sur ardoise

Calcul sur papier

écriture

Atelier de lecture

Calcul fiche

Calcul ardoise

Calcul
fiche

Calcul
ardoise

Recherche, manipulat°

Situation découv.

Exerc.

Atelier de lecture

Production
écrit

Recherche
manip

Situat.
Découv.

Exerc.

Leçon
maths

Situation
recherche
commune

Synthèse

exercices

Correc.
Prolon-
gements

Pratique artistique

synthèse

 

Exerci.

exercices

synthèse

Exercices,
Manip.

Exercices
Manip.

Correc. Prolon- gements   Pratique artistique


E.P.S.

 

Dire, interpréter un texte
théâtral, poétique

E.P.S.

Histoire de l'art.

E.P.S.

sciences expérimentales

Langue étrangère

 

Langue étrangère

récréation

Sciences
expériences.

Documents
scientifiques
expériences
carnet..

Calcul
ardoise;
leçon
math

Calcul papier
Constructions
en géométrie

Doc.hist et géo

Hist et géo
Retour sur dernière leçon ,
Hypoth. Doc…

Questions
Sur doc.
Hist & géo.

Synthèse collective à
partir des textes indivi.

Lire docu.
légender

Synthèse collective

 

exercices

 

Prolongement
Synthèse
référents

Synthèse
des doc.

Textes individu. de synthèse…

correction

 recopier

Ecrire
Collectivem..

Production
Ecrite

Autour de l’album, lire, argumenter, débattre

Jeux de
maths

remédiations

En italique: présence du maître dans le niveau

Louis TURCHI conseiller pédagogique Auch Est